Pages

dimanche 22 janvier 2017

Les meilleurs CD de 2016 (3)


Troisième volet du Bestof 2016 avec les albums sélectionnés de la 20 à la 11ème place où nous retrouverons deux vétérans de la chanson (+ un qui est passe de le devenir), deux groupes de rock, un duo de rap, trois chanteuses fort différentes et un bon chanteur pop. Mais avant de découvrir ces 10 merveilles, un petit aperçu des albums live et des compils parus en 2016. On notera l'intégrale 25ème anniversaire dédiée à la chanteuse la plus louche de l'histoire, la grande Dalida, dont un biopic vient de sortir dans les salles obscures ainsi que deux autres bestofs pour Michel Polnareff et Julien Clerc. Le reste, ce sont des albums live de 4 grandes pointures du panorama musical français. Cliquez sur les pochettes pour écouter un morceau. 














 Pauline Croze  "Bossa nova"
4ème album et 2ème apparition dans le top pour cette chanteuse francilienne qui prouve une fois de plus que la langue française se marie à merveille avec la bossa nova. Elle nous offre ainsi un échantillon bien choisi de certains grands classiques de la musique brésilienne, chantés majoritairement en français. Le résultat est un disque aussi doux et agréable qu'une bal(l)ade sur la plage d'Ipanema. Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + trois autres (1, 2 et 3). 


Serge Lama  "Où sont passés nos rêves"
À ses 73 ans et après 50 ans de carrière, Serge Lama a signé un des plus beaux albums de variété française de 2016. Il est vrai que pour ce 24ème album, le chanteur bordelais a engagé une pléiade de compositeurs de renom, de Francis Cabrel à Julien Clerc, en passant par Bénabar, Patrick Bruel, Carla Bruni, Maxime Le Forestier ou Adamo. Que du beau monde pour écrire les 17 chansons de ce CD où il n'y a rien à jeter. Qu'on se le dise! Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + quatre autres (1, 2, 3 et 4).  


Clio  "Éponyme"
Encore un nom à ajouter à la longue liste des voix féminines de la chanson hexagonale. Cette jeune parisienne a fait une entrée remarquée et remarquable dans le panorama musical actuel avec ce premier opus. Ce qui surprend chez Clio, c'est la grande originalité de sa démarche qui nous rappelle furieusement Vincent Delerm. Même voix douce et prenante, même subtilité dans l'écriture, même mélancolie réconfortante et même goût prononcé pour le cinéma d'auteur. Chez Delerm, c'est Truffaut, chez Clio, ce sera Rohmer. Un beau programme! Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + quatre autres (1, 2, 3 et 4).  


PNL  "Dans la légende"
Voici l'unique représentant de la musique rap dans le Bestof 2016 grâce à ce duo de frères parisien. Surgis en 2005, Ademo et N.O.S n'ont pas tardé à se faire remarquer dans la scène rap hexagonale. Leur style se révèle d'ailleurs assez différent de celui de leurs congénères avec un rap plus mélancolique, très influencé par le hip-hop même si les thèmes des chansons sont les habituels de cette musique (argent, drogue, famille, ...). Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + trois autres (1, 2 et 3). 


Séverin  "Ça ira tu verras"
Classé 18ème en 2012, le précédent LP de Séverin avait bien plu, ce nouvel opus ne sera pas à la traîne. Délaissant un peu le son électro pop des débuts, le chanteur a préféré s'inspirer de la musique brésilienne pour nous offrir 10 morceaux délicieusement tendres et délicats sur lesquels plane l'ombre de Louis Chédid. Tant mieux! Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + trois autres (1, 2 et 3).



Radio Elvis  "Les conquêtes"
Ceux et celles qui avaient apprécié Feu! Chatterton dans le classement 2015 seront probablement conquis par cet autre nouveau groupe parisien. Les similitudes sont nombreuses, même ville d'origine (Paris), même rock teinté de littérature (Saint-Exupéry, Jack London, ...), même influence (l'incontournable Alain Bashung). Des arguments gagnants pour que Radio Elvis se fasse une bonne place dans le panorama rock français. Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + trois autres (1, 2 et 3). 


Catherine Durand  "La pluie entre nous"
Il y aura en tout six représentants de la chanson canadienne dans ce top. Voici la dernière qui n'est pas une débutante puisqu'elle accumule plus de quinze ans de carrière et six albums dans la veine folk si chère au pays du grand nord. Ce dernier marque un changement de cap dans sa discographie avec un opus plus rock et de qualité. Les textes magnifiques et la voix de Catherine vous feront peut-être chavirer comme ce fut le cas avec l'auteur de ces mots. Écoutez l'album sur Spotify ou sur Bandcamp avec les paroles et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + quatre autres (1, 2, 3 et 4). 


Mickey 3D  "Sebolavy"
7 ans après La grande évasion (classé 9ème à l'époque), le groupe de Montbrison est de retour avec ce 6ème album joliment intitulé Sebolavy (phonétiquement "C'est beau la vie"). Apparemment Mickaël Furnon n'a rien perdu de son habileté pour créer de belles mélodies et des textes inspirés et comme dans le passé, à travers des mots faussement innocents, ce sont les sujets les plus sérieux qui sont traités. Salutaire! Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + quatre autres (1, 2, 3 et 4). 


Christophe  "Les vestiges du Chaos"
Celui qui chantait "Aline" dans les années 60 est toujours fidèle au poste à ses 71 piges. Il nous livre un 13ème album de toute beauté et d'une grande modernité dans la lignée des précédents opus. Un peu trop expérimental et difficile d'accès diront certains mais n'est-ce pas la marque des artistes intemporels (tel Gainsbourg ou Bashung) dont il faut attendre longtemps avant de s’apercevoir à quel point ils étaient en avance sur leur temps? À noter un duo avec le regretté Alan Vega. Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + quatre autres (1, 2, 3 et 4). 


 Vincent Delerm  "À présent"
On termine avec l'album le plus remarqué de cet automne dernier à savoir le 6ème de Vincent Delerm. Hissé au rang de chef d'œuvre par une grande partie de la critique (depuis le Figaro jusqu'aux Inrocks), il s'agit sans doute du meilleur opus du chanteur d'Évreux depuis ses débuts. Un peu trop centré sur les textes dans le passé, Delerm a eu la bonne idée de peaufiner l'emballage musical de ses 11 nouvelles chansons pour arriver à un résultat d'une beauté toujours mélancolique mais qui fait du bien. Tant mieux! Écoutez l'album sur Spotify et visionnez un clip en cliquant sur la pochette + deux autres (1 et 2). 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire