Pages

dimanche 17 juin 2018

Le couteau suisse


Alors que les footballeurs et les footballeux prennent leur pied du côté de la Russie, nous n'irons pas si loin pour connaître un peu mieux le fameux couteau suisse, une des icônes présentées lors du concours Qui suis-je? 3. Dire que ce canif est un des grands symboles de la patrie de Guillaume Tell et Roger Federer est une évidence. Tout le monde connaît cet objet ultra-pratique que les Suisses ont inventé et rendu universel. N'importe quel scout, campiste, routard ou apprenti MacGyver qui se respecte se doit de posséder ce merveilleux objet. Depuis près de 130 ans, le couteau de poche rouge a bien évolué passant de 4 fonctions en 1890 (lame, ouvre-boîte, tournevis et poinçon) à 141 fonctions.


dimanche 10 juin 2018

Le cidre de glace


Après quelques mois de relâche, le diabl@gueur reprend le service et pour cette rentrée avant la lettre, revenons sur l'activité culturelle Qui suis-je? 3 organisée en avril dans nos très chères écoles à Oviedo et Avilés. Ce fut un réel plaisir de présenter cette nouvelle édition du déjà fameux jeu-concours, un grand merci à tous les assistants et félicitations aux gagnants. Dans les prochaines semaines nous reviendrons sur quelques-unes des icônes culturelles proposées cette année, icônes françaises mais aussi francophones puisque l'organisation du concours a décidé de faire entrer dans la danse les autres pays où l'on parle français. Aujourd'hui ce sera le Québec et le cidre de glace qui seront à l'honneur. Depuis notre vieille Europe, on aurait tendance à penser que les États-Unis et le Canada sont des pays sans terroir ni gastronomie dignes de ce nom. Que nenni! C'est exactement ce que le chef canadien Ricardo Larrivée souhaite nous (dé)montrer dans son émission On est les meilleurs présentée sur la chaîne canadienne ICI télé et sur TV5 monde. Au total il s'agit de 52 courtes vidéos de 3 minutes pour nous faire découvrir l’extraordinaire richesse culinaire de ce lointain pays assez méconnu finalement, cela va du célèbre sirop d'érable de Saint-Robert-Bellarmin à la très ignorée mactre de Stimpson en passant par les canneberges de Villeroy, l'oursin de Vancouver, le crabe des neiges de Bay de Verde, les bleuets sauvages de Saint-Félicien et ... le merveilleux cidre de glace d’Hemmingford. Question cidre, on s'y connaît dans notre région des Asturies mais ce sont les Canadiens qui ont inventé le cidre de glace. Les Asturiens ont quand même été les premiers à avoir reconnu et primé le cidre de glace et son inventeur québécois Christian Barthomeuf en 2007 à travers la Fondation du cidre de Nava. Comment fabriquent-ils ce délicieux breuvage qui oscille entre 7 et 13 degrés ce qui en fait un original apéritif? C'est ce que va nous expliquer Ricardo et son invité François Pouliot, producteur du cidre Neige. Profitons-en pour réaliser un petit exercice d'écoute de derrière les fagots pour ne pas dire de derrière les pommiers. En avant la vidéo et en québécois SVP!

jeudi 1 février 2018

Les meilleurs CD de 2017 (fin)


Dernier volet de notre grand Bestof 2017 avec les dix heureux finalistes parmi lesquels on trouvera pêle-mêle deux petites nouvelles et deux petits nouveaux qui ont fait beaucoup de bruit l'année dernière mais chacun dans un style très différent. Il y aura aussi deux stars de la pop, deux vétérans partis s'inspirer dans des contrées lointaines, un presque vétéran conjuguant l'amour à merveille et une chanteuse aux pieds nus. Cinq de ces artistes sont d'ailleurs nommés pour la prochaine édition des Victoires de la musique dont nous saurons les gagnants le 9 février prochain. En attendant ce sont les très chers élèves de l'EOI d'Avilés qui vont pouvoir voter puisque le concours du meilleur album 2017 est ouvert dès aujourd'hui et vous en trouverez toute l'information en cliquant iciIl ne me reste plus qu'à remercier tous ceux qui auront eu la patience d'écouter tout ou une partie de cette sélection 2017 mais trêve de bavardages, laissons la parole et le micro aux derniers artistes qui seront les premiers (comme disait l'autre).

lundi 22 janvier 2018

Les meilleurs CD de 2017 (2)


Deuxième partie du Bestof 2017 dans un premier mois de 2018 marqué par la disparition de la chanteuse France Gall. On se rappelle bien la petite blonde qui chantait Poupée de cire, poupée de son et Les sucettes dans les années 60 et qui nous a fait danser dans les années 80 avec les tubes de son regretté mari Michel BergerElla, elle l'a, Calypso, Débranche, etc... Les pauvres Français sont bien à plaindre et tous ces décès ne vont pas les guérir de leur nostalgie légendaire. Les maisons de disques se frottent par contre les mains et comptent les disques qu'ils vont pouvoir fourguer à foison comme, par exemple, ce bestof de la chanteuse parisienne.



En hommage à France Gall, deux vidéos éloignées de 30 ans, d'abord sa prestation à l'Eurovision en 1965 avec la chanson de Gainsbourg Poupée de cire, poupée de son et puis son dernier passage à Taratata en 1996 avec le medley Message personnel/Résiste.

mardi 9 janvier 2018

Les meilleurs CD de 2017


Et voici la fameux Bestof tant attendu pour commencer en musique cette nouvelle année 2018. On reviendra donc sur les meilleures galettes de l'année 2017 qui n'est plus qu'un souvenir et qui a été marquée par le récent décès du grand Johnny Hallyday. 2017 aura été aussi l'année Barbara puisqu'on fêtait le 2oème anniversaire de la disparition de la dame en noire, deux disques, un coffret et un film nous ont rappelé l'immense chanteuse. Alors petit hommage diablogueux avant de passer au vif de notre sujet d'aujourd'hui.






Après ces moments d'émotions, passons au crible cette année 2017 qui a été plutôt pingre en bons disques. C'est la raison pour laquelle on passera d'une sélection de 45 disques en 2016 à seulement 37 cette année.  Heureusement et comme c'est le cas dernièrement, le Canada est venu prêter main forte à la vieille France avec une demi-douzaine d'interprètes plus qu'intéressants. Vous connaissez déjà 17 des albums sélectionnés puisqu'ils ont été présentés dans le Pré-Bestof de septembre dernier. Quel sera leur classement? Qui sont les 19 autres artistes sélectionnés? Et surtout qui sera l@ gagnant(e) en 2017? Voilà les questions auxquelles le diabl@gueur essaiera de répondre aujourd'hui et dans les deux prochaines semaines. 


dimanche 31 décembre 2017

Les films français de 2017 (2)


Dernier billet de l'année et deuxième consacré au cinéma français cuvée 2017 avec cette fois-ci des films moins commerciaux ou plus sérieux. On retrouvera quand même quelques grands noms de la réalisation comme Claire Denis, Arnaud Desplechin, Jacques Doillon, Laurent Cantet ou Robert Guédiguian à côté de certains débutants prometteurs tels que Léonor Serraille, Anne-Gaëlle Daval, Julia Ducournau, Emmanuel Courcol, Éric Gravel ou Hubert Charuel. Ce sont les drames et les comédies dramatiques qui ont la vedette aujourd'hui avec 19 films sélectionnés sur un total de 32. Pas mal de documentaires aussi (5), bref le genre de films que nous verrons difficilement dans les salles en Espagne mais que nous pourrons peut-être voir sur TV5 si nous nous armons d'un peu de patience. Contentons-nous pour l'instant des commentaires des spectateurs et des bande-annonces (cliquez sur les affiches). 

vendredi 22 décembre 2017

Les films français de 2017


Le calendrier 2017 effeuille ces dernières pages et l'heure des récapitulatifs a sonné. On commencera par le cinéma dont la revue annuelle se conjuguera en deux temps, aujourd'hui les films plus commerciaux et la semaine prochaine les productions plus confidentielles. En tout, une bonne soixantaine de longs-métrages, choisis parmi une flopée de titres car le cinéma français se porte toujours aussi bien, se situant en nombre de films produits derrière les grands mastodontes du cinéma mondial (le Nigéria, l'Inde, la Chine, les États-Unis et le Japon). On retrouve en tête du box-office 2017 la dernière comédie de Dany Boon Raid dingue (4.570.812 entrées), le dernier Besson Valérian et la cité des mille planètes (4.040.253) et la comédie Alibi.com (3.581.581). Les années passent et rien ne change, ce sont toujours les comédies qui tiennent le haut du pavé avec 7 films classés parmi les plus gros succès de l'année. On remarquera aussi que les biopics ont toujours la cote, il y en aura cinq dans cette sélection, consacrés à deux chanteuses (Barbara et Dalida), un musicien de jazz (Django Reinhardt), un cinéaste (Godard) et un écrivain (Romain Gary). Mais ce sont quand même les comédies qui raflent la mise avec 13 sélections dans ce billet, le reste se partage entre drames et d'autres genres moins fréquents dans les affiches. Mention spéciale pour deux films dont le public et les critiques ne tarissent pas d'éloges à savoir Au revoir là-haut (adaptation du roman prix Goncourt en 2013) et 120 battements par minute (Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2017). On a hâte de voir ces deux films et les 29 autres aussi, pour le moment vous devrez vous contenter des bande-annonces en cliquant sur les affiches ci-dessous. 

mercredi 6 décembre 2017

Jean d'O est parti, Johnny aussi


Ce premier billet de décembre devait être consacré aux plus grands Français de l'histoire, l'activité culturelle présentée la semaine dernière par le diabl@gueur à l'EOI d'Avilés (on remerciera au passage tous les participants, on s'en est payé une bonne tranche). Hélas actualité oblige, il sera question de deux autres grands Français entrés dans l'histoire hier et aujourd'hui. On les croyait immortel et invincible et pourtant Jean d'Ormesson et Johnny Hallyday ont fait leur valise direction le paradis. La France est doublement en deuil ce 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas. Pour se rendre compte des deux monuments de la littérature et de la chanson qui ont fait leurs adieux, regardez l'ouverture du journal de France 2 le 5 et le 6 décembre. 



samedi 18 novembre 2017

Aldebert


Deuxième billet consacré au chanteur Aldebert car il restait encore au diabl@gueur quelques chansons à vous présenter de son dernier CD Enfantillages 3. Mais avant ça, petit retour sur la carrière de ce diablotin chantant qui, malgré son look jeune, n'est pas un perdreau de l'année. En effet, 17 ans de carrière et 11 albums conforment le beau parcours de celui qui fit ses débuts dans la musique officiant dans différents groupes de rock plutôt musclés. On le retrouve aujourd'hui poussant la chansonnette pour les enfants mais comme on dit, il n'y a pas de sot métier. Ses derniers albums ont souvent été sélectionnés dans le top du diabl@gueur (Les Meilleurs Amis 10ème en 2011, Enfantillages 2 25ème en 2013 et Enfantillages de Noël 42ème en 2015) et le dernier y sera aussi assurément. C'est normal avec Aldebert, la qualité est toujours au rendez-vous (la gaieté et l'humour aussi d'ailleurs). On écoutera donc deux autres chansons de son dernier disque Les ani-mots (avec plein d'expressions animalières) et Joli zoo + une interview du chanteur histoire de voir qu'il est aussi sympa et intelligent quand il parle que quand il chante. En avant, la zik!



lundi 30 octobre 2017

Enfantillages


Ce nouveau billet du diabl@gueur sera en quelque sorte une annexe du Pré-Bestof 2017 publié en septembre. Voici donc un autre très sérieux candidat pour la sélection musicale de fin d'année. On connaît bien depuis quelques années l'espiègle Aldebert qui s'est spécialisé dernièrement dans la chanson pour enfants. Le primesautier Bisontin en est au 4ème volet de ses Enfantillages (en comptant celui de Noël de 2016) et comme le prof que voici est en train de travailler le sujet de l'enfance avec ses élèves de 1ère année du niveau avancé (que nous saluons au passage), il s'est dit: "Écrivons un article sur Aldebert". Petit à petit, le gentil Guillaume est devenu une sacrée référence dans ce genre si compliqué qu'est la chanson pour enfant au point d'égaler son aîné et inspirateur Henri Dès. L'un et l'autre sont d'ailleurs une véritable aubaine pour les profs de français et il est bien facile d'aller piocher dans leur discographie pour dénicher la chanson qui ira comme un gant pour notre cours. Dans ce 4ème tome des Enfantillages, la variété des personnages et des sujets laissent pantois, ça va des somnambules aux contes de fées en passant par les animaux, les nuages, les vampires, l'écologie, les super-héros, les zombies, les hyperactifs ou une Marseillaise pacifiste qu'on adopterait volontiers. Les invités ont aussi fait la queue pour entrer dans la danse et on retrouvera avec plaisir Olivia Ruiz, Zaz, Grand Corps Malade, Mathias Malzieu (Dionysos), Tété, Gaëtan Roussel, Tryo, Charles Berling et bien sûr Malou (pas la chanteuse espagnole mais la fille à Guillaume). Que du beau monde, quoi! Écoutons tout de suite quatre morceaux avec les paroles (SVP!)





dimanche 15 octobre 2017

Jean Rochefort


C'est pas Bouchard mais Rochefort qui fait la couv du magazine Le Point cette semaine mais ce dernier pour de vrai car il a bel et bien disparu. La France a sorti ses mouchoirs en apprenant lundi dernier qu'un grand du cinéma et du théâtre s'en est allé au paradis des comédiens. La preuve que Jean Rochefort n'était pas le premier venu, le journal de 20h sur France 2 a ouvert son émission du 9 octobre sur le décès du grand comédien et d'autres journaux ont consacré leur une à la triste nouvelle (Le Monde, Le Parisien, Libération, VSD, Paris Match, etc...).



mercredi 27 septembre 2017

Bouchard toujours!


Et oui, encore du Bouchard pour ce 219ème billet du diabl@gueur à tel point que vous vous écrierez peut-être: "Mais quelle obsession avec ce Bouchard". Vous ne croirez pas si bien dire car le dessinateur parisien fait partie de ces friandises qu'un serviteur attend avec impatience chaque semaine dans la presse. Il y a le billet dur de Christophe Conte dans Les Inrockuptibles (jouissif et franchement méchant), la critique cinéma d'Éric Libiot dans L'Express (original et souvent marrant) ou la chronique de Delfeil de Ton (un ancien de Charlie Hebdo) dans L'Obs. Et puis il y a le dessin de Bouchard dans Le Point tous les 15 jours ou faudrait-il dire "il y avait" car depuis quelques mois, plus de Bouchard dans l'hebdomadaire à la couverture rouge. Licenciement, départ intempestif, année sabbatique, congé maladie? Qui sait! Du coup, on est bel et bien en manque car ils ne courent pas les rues les Bouchard tout comme les Quino ou les Sempé. Leurs dessins sont empreints d'une telle tendresse qu'on se dit: "C'est plus que de l'humour, c'est de la poésie" et on a comme l'impression que l'ami Bouchard est le genre de gars à qui on donnerait le bon Dieu sans confession. Ce sera aussi sans confession et sans aide aucune que le diabl@gueur vous livrera ces derniers dessins. Et comme d'hab, il vous faudra en retrouver les textes pour en tirer la substantifique moelle. Bon Bouchard et qu'il revienne,bon sang!

dimanche 17 septembre 2017

Bouchard encore!


On avait laissé André Bouchard il y a presque deux ans après trois billets consacrés à son merveilleux travail de dessinateur. Il était bien temps de revenir à lui histoire de voir un peu ce qu'il a réalisé depuis 2015. D'abord l'ami Bouchard persiste à nous émerveiller avec ses beaux livres pour enfants dont voici les dernières parutions.