Pages

mercredi 1 août 2018

Les films français de 2018 (2)


Deuxième billet sur les films français préférés de la critique et des spectateurs pour les six premiers mois de l'année 2018. Après les films grand public, penchons-nous maintenant sur les films plus sérieux ou confidentiels pour la plupart des drames. Dans cette nouvelle sélection de 24 films, les réalisateurs confirmés (Samuel Benchetrit, Stéphane Brizé, Xavier Giannoli, Cédric Kahn, Abdellatif Kechiche) coudoient les débutants (Elsa Diringer, Vanessa Filho, Marie Garel-Weiss, Ilan Klipper, Xavier Legrand, Loïc Paillard, Christophe Regin), ça donne des films variés et on ne peut plus singuliers. On retrouvera en vrac un looser footballeux, une Marguerite Duras qui souffre, un divorce glaçant, une vierge apparue, un curieux naufrage, des zombies à la française, un homme devenu chien, un drogué devenu moine, une prof de lycée survoltée, des soldats gelés, des adeptes du polyamour, des bobos de province et un hommage aux mamans. Tout un programme, voyez plutôt.

Que le diable nous emporte
Drame de Jean-Claude Brisseau avec Fabienne Babe, Isabelle Prim, Anna Sigalevitch (date de sortie: 10/01/2018) 
L’un des plus beaux films de Brisseau, insolite et émouvant portrait de femmes, entre réalisme, érotisme et onirisme. Fabienne Babe, actrice fétiche du cinéaste, offre l’une de ses meilleures prestations. Dommage que les qualités du film aient été parasitées par la controverse suscitée par les nouveaux apôtres de l’ordre moral. (Norman06)

La surface de réparation
Drame de Christophe Regin avec Franck Gastambide, Alice Isaaz, Hippolyte Girardot (date de sortie: 17/01/2018) 
C'est un film percutant sur la face moins connue du football. On y voit moins le foot que le destin de Franck qui aurait pu être de la fête du sport pro mais se retrouve faute de talent ou de chance, à graviter autour l'univers dont il rêvait. Qui eut cru que, derrière son humour potache, Franck Gastambide avait ce potentiel dramatique. (Ledon 78)

La douleur
Drame d'Emmanuel Finkiel avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay (date de sortie: 24/01/2018) 
Une adaptation à couper le souffle d'un des plus beaux textes de Duras, porté par une Mélanie Thierry incandescente. Une reconstitution somptueuse, une mise en scène inspirée. Sublime! (ES26)

Jusqu'à la garde
Drame et thriller de Xavier Legrand avec Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria (date de sortie: 07/02/2018) 
Une histoire forte et dure sur la séparation et la garde d’enfant qui s’en suit. Mené comme un thriller, ce film bénéficie d’une interprétation exceptionnelle des comédiens. L’enfant et Léa Drucker sont époustouflants. Un film très actuel à voir absolument! (Labatzienne)

L'apparition
Drame de Xavier Giannoli avec Vincent Lindon, Galatea Bellugi, Patrick d'Assumçao (date de sortie: 14/02/2018) 
Film passionnant à différents égards. À la fois porté par une intrigue mystérieuse, il est aussi une réflexion intimiste sur la question de la vérité, de la responsabilité et en filigrane du deuil. Lindon magistral. Images éloquentes. Film magnifique (Hélène C)

La fête est finie
Drame de Marie Garel-Weiss avec Zita Hanrot, Clémence Boisnard, Michel Muller (date de sortie: 28/02/2018) 
Avec ce film, le cinéma français enregistre l’arrivée d’une nouvelle réalisatrice de talent. Son film, qui met en scène deux jeunes femmes sous l’emprise des drogues les plus diverses et qui vont tenter de s’en sortir, s’écarte avec bonheur de ce que le cinéma propose le plus souvent lorsqu’il aborde ce sujet. A sa connaissance personnelle du sujet, Marie Garel-Weiss a ajouté de belles qualités de mise en scène et de direction d’acteurs. (Velocio)

Les garçons sauvages
Film fantastique (?) de Bertrand Mandico avec Pauline Lorillard, Vimala Pons, Diane Rouxel  (date de sortie: 28/02/2018) 
Bertrand Mandico est sans doute l'un des cinéastes les plus prometteurs de sa génération. Auteur de court métrage fascinants, il livre avec "Les garçons sauvages" un trip halluciné, queer et sensoriel d'une beauté plastique renversante. Il s'agit d'une rêverie incandescente, un film où l'outrance kitsch se mêle au lyrisme et à la poésie. Atemporel et fou, déjà sans aucun doute, l'un des grands films de cette année! (Fabien D.)

Les étoiles restantes
Comédie dramatique de Loïc Paillard avec Benoît Chauvin, Camille Claris, Jean Fornerod (date de sortie: 07/03/2018) 
Poétique, drôle, triste, touchant, déjanté, romantique. Les étoiles restantes, c'est tout ça à la fois. La vie quoi! J'ai été très agréablement surpris par le film qui touche au sujet sensible de la maladie. Les instants touchants sont entièrement contrebalancés par des scènes qui suscitent des éclats de rire chez les spectateurs. Très beau visuellement, le film a également des petites touches de poésie qui rythment la trame du film. A voir et à revoir! (Aurél P.)

Féminin plurielles
Comédie dramatique de Sébastien Bailly avec Hafsia Herzi, Lise Bellynck, Anne Steffens (date de sortie: 07/03/2018
Mr Bailly crée, par ces portrait de femmes, une vision moderne et douce de la femme d'aujourd'hui: la femme forte. Porté par une caméra qui sait s'initier aux différents environnements de ces femmes, ce film résonne comme un hymne de nos temps, et il était temps. (Les temps anciens)

La nuit a dévoré le monde
Film fantastique de Dominique Rocher avec Anders Danielsen Lie, Golshifteh Farahani, Denis Lavant (date de sortie: 07/03/2018
Je n'en reviens toujours pas, je viens de voir un film de zombie français. Je ne pensais jamais écrire cette phrase un jour et encore moins pour dire que j'ai adoré le film en question. Pour son tout premier long-métrage, Dominique Rocher livre une oeuvre captivante et viscérale qui séduira à coup sur les amateurs de film de genre. Mis en scène avec beaucoup de simplicité et en même temps d'ingéniosité, "La nuit a dévoré le monde" est une réussite visuelle de tous les instants. (Carlos Stins)


Chien
Comédie dramatique de Samuel Benchetrit avec Vincent Macaigne, Bouli Lanners, Vanessa Paradis (date de sortie: 14/03/2018) 
Encore une fois Benchetrit nous fait un ovni. Entre dérision et absurdité, ce film est avant tout un film qui traite de l'humain, de sa grandeur d'âme et de sa violence. Faut-il nous briser pour nous rende docile, faut-il être docile comme un toutou pour être aimé et respecté? Macaigne est juste l'acteur idéal pour ce rôle. Un film décalė qui vaut le détour. Qu'on aime ou pas, on en sort différent. (CarolTiggs)

Mektoub my love
Drame d'Abdellatif Kechiche avec Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouch(date de sortie: 21/03/2018) 
Une magnifique expérience sensorielle. 2h53 vécues sans regarder une fois son portable, pour profiter de ce temps qui s'étire, de cette lumière divine, de ses corps filmés avec grâce. Merci au mektoub d'avoir mis ce film sur mon chemin! (Marcel D)

La prière
Drame de Cédric Kahn avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl (date de sortie: 21/03/2018
Un film magnifique et puissant - des moments d'une rare intensité et pureté émotionnelles. Tout en simplicité et en profondeur sans pathos ni lyrisme superflus. Le groupe de comédiens fonctionne à merveille, les paysages sont magnifiques. Le jeune Anthony Bajon mérite amplement son prix d'interprétation au festival de Berlin!  (Benetus)

9 doigts
Thriller de Francois-Jacques Ossang avec Paul Hamy, Damien Bonnard, Pascal Greggory (date de sortie: 23/03/2018) 
Véritable OVNI sur le fond comme sur la forme, cet étrange long-métrage est le fruit d’un artiste multiple. Alors, faisons-lui confiance pour nous embarquer dans une fresque lyrique déjantée et, pourquoi pas, de chercher la clef de son film noir labyrinthique.  (J. Dugois)

Madame Hyde
Comédie de Serge Bozon avec Isabelle Huppert, Romain Duris, José Garcia (date de sortie: 28/03/2018) 
Mis à part que je trouve que c'est drôle et brillant, que les acteurs, d'Isabelle Huppert à Romain Duris sont vraiment formidables, le constat sur l'éducation nationale m'a glacée et bouleversée. Le film ne cesse de me surprendre. Merci Serge Bozon, grâce à vous le cinéma français est vivant! (adverbe)


Lutine
Comédie d'Isabelle Broué avec Isabelle Broué, Mathieu Bisson, Philippe Rebbot (date de sortie: 04/04/2018) 
Isabelle Broué nous livre un film décalé, drôle, très drôle, intelligent sur un sujet qui a pas mal d’à priori, le lutinage ou le polyamour. Je pense sincèrement que ce film devrait être par le plus grand nombre car il permet de se poser des questions sur la monogamie, mais surtout le couple. Qu’est-ce qu’un couple? Pourquoi peut-on aimer plusieurs amis mais être exclusif lorsqu’il s’agit de son/sa compagne? Un grand bravo pour ce film drôle, intelligent et plein de bon sens. (Mariama D)

Luna
Comédie dramatique d'Elsa Diringer avec Laëtitia Clément, Rod Paradot, Lyna Khoudri (date de sortie: 11/04/2018) 
Laetitia Clément, jeune actrice de 18 ans, porte ce film sur ses jolies épaules. Dans ce film, on explore la vie d'une adolescente, faite de joies, mais aussi de grandes déceptions. Rien n'est surjoué, tout est criant de vérité. Audacieuse, franche, l'histoire de Luna me touche, on grandit avec elle, on la voit évoluer au gré des expériences de vie. Allez-y, c'est une bulle de fraîcheur! (rainbow34)

Mes provinciales
Drame de Jean-Paul Civeyrac avec Andranic Manet, Gonzague Van Bervesselès, Corentin Fila (date de sortie: 18/04/2018)
Un film simplement vrai. Les situations et les dialogues sont étonnement authentiques et attachantes. On peut penser ce qu'on veut des jeunes « millennials » bobos en quête du sens de la vie, de même que de l'altruisme pathologique de certains militants, mais toujours est-il que le film vaut le détour. Allez le voir absolument un de ces jours où l'envie vous prend de vous poser et de réfléchir. C'est une sacrée bouffée d'air frais. (KiriSakow)

Winter war
Film de guerre de David Aboucaya avec Manuel Goncalves, Laurent Guiot, Laurent Cerulli (date de sortie: 25/04/2018)
Film émouvant qui nous fait découvrir une partie méconnue de la seconde guerre mondiale avec l'histoire des "Malgré-nous". Le tout porté par une belle réalisation et des acteurs justes et touchants. Une belle découverte. (Samadam)

En guerre
Drame de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Mélanie Rover, Jacques Borderie (date de sortie: 16/05/2018) 
En France, nous n'avons pas de super héros Marvel mais des héros du quotidien dont le seul pouvoir est celui de la lutte pour sauvegarder leur emploi et celui de leurs collègues. Vincent Lindon est un immense acteur et il incarne parfaitement cet homme qui est prêt à tout sacrifier pour sauver l'emploi dans son usine. Un film coup de poing qui prend aux tripes. Presque un documentaire.  (Henning P.)

Le ciel étoilé au-dessus de ma tête
Comédie d'Ilan Klipper avec Laurent Poitrenaux, Camille Chamoux, Marilyne Canto (date de sortie: 23/05/2018) 
Présenté à Cannes en 2017 dans la sélection ACID, "Le ciel étoilé au-dessus de ma tête" est un film libre tourné en douze jours avec peu de moyens. Il émane de ce premier film de fiction d’Ilan Klipper une vraie volonté de proposition cinématographique. Cette comédie pop, voire punk, est assurément la marque d’un cinéaste à suivre de près. (In Ciné Veritas)

La fête des mères
Comédie dramatique de Marie-Castille Mention-Schaar avec Audrey Fleurot, Clotilde Courau, Olivia Côte (date de sortie: 23/05/2018) 
C'est un merveilleux film touchant bouleversant. Un hommage aux mères et à toutes les femmes, avec toutes leurs forces et leurs fragilités. Interprété divinement par toutes ces comédiennes plus talentueuses les unes que les autres. (Jérôme P)

Gueule d'ange
Drame de Vanessa Filho avec Marion Cotillard, Ayline Aksoy-Etaix, Alban Lenoir (date de sortie: 23/05/2018) 
Un sujet que l'on a peu l’habitude de voir et qui est pourtant une réalité: l’alcoolisme chez les enfants. Un film touchant, émouvant avec une réalisation et des images surprenantes. Alban Lenoir est une révélation, la petite fille nous émeut dès les premières minutes. On se sort pas indemne de ce film!  (Olivia L)

Un couteau dans le cœur
Thriller de Yann Gonzalez avec Vanessa Paradis, Nicolas Maury, Kate Moran (date de sortie: 27/06/2018) 
Pendant les 30 premières minutes du film, on se demande un peu sur quoi on est tombé. Quand le film se termine, on est content d'avoir fait ce voyage. Ce film, très joliment tourné et bourré de références, ne ressemble en rien à ce que j'ai pu voir jusque là, mélangeant polar, sexe, amour, mystique, versant tantôt dans le glauque, le violent, le dérangeant, tantôt dans l'esthétique, la passion, le rire. Magnifique long-métrage à recommander. (Clément L)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire